JEANINE QANNARI, France

La Penn Sardin ou autres contes de l’oubli

 

JeanineQannari … «si notre mémoire devait se résumer à quelques histoires, lesquelles garderions-nous? » …

 

Jeanine Qannari a découvert le conte à Nantes où elle vit et crée. Comédienne et pro de l’impro, ce n’est pas une inconnue en Suisse où elle a joué aux côtés de Benjamin Cuche. Son spectacle d’abord intitulé Penn Sardin, tout court, a été créé au Québec à partir du récit de vie de Madame Le Guen. Il y était question de mémoire et d’oubli. Le public en a redemandé et la conteuse a donné des compagnons à sa Penn Sardin. Penn Sardin? Cela se prononce “peine sardine” et signifie tête de sardine. De plus, en Bretagne, ce mot évoque les luttes de celles et ceux qui portaient ce surnom, les ouvrières des conserveries et les pêcheurs pris dans les mailles de l’industrialisation.

Avec tendresse et beaucoup d’à propos, Jeanine Qannari nous invite à entrer dans une maison de retraite, Les Myosotis, un home médicalisé où vivent Erika la chanteuse, Rémi le lamineur cardiaque, André, ex-patron de café et Madame Le Guen, sardinière bretonne.

 

Jeudi 6 novembre 2014, 20h00, Le Salon

Photos du spectacle

Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.