Les Jobelins

 

 

Le conte, un mot-valise? Un tiroir où toute forme de narration prend place?

 

Depuis leurs débuts, Les Jobelins s’interrogent sur ce que "conter" raconte, sur ce que la parole construit ou déconstruit. La place et le sens des mots, l’insolence du geste et la grandeur du silence.

 

Pour leur troisième édition, Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel poursuivent l’enquête. Du 22 au 26 mars 2017, le festival propose une programmation qui mélange héritages, récits et révolutions afin de fouiller les richesses de l’histoire.

 

Une quête ponctuée par une construction graphique bien décidée à souligner la puissance visuelle de l’oralité.

 





 




Actualites

Facebook

 

Mis en ligne le 24 mars 2017

 

jour 2: Les jobelins en mouvement

 

 

Jour 2

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel s’investissent dans le geste. Un premier mouvement avec le spectacle de Catherine Gaillard, Dernier village avant l’azur. Sur les pavés de la conditions des petites gens, la conteuse viendra joindre ses paroles aux gestes des interprètes de Projet Sourds et Culture au Théâtre du Pommier à 18h30. Un spectactle interprété en langue des signes, pour vous, ce soir. Puis un deuxième mouvement. Celui du danceur-performer Dror Liberman qui viendra danser sa vie sous vos yeux au Théâtre de la Poudrière dès 20h30.

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 23 mars 2017

 

jour 1: le réveil des jobelins

 

Chronique d’un jour où réveil rime avec émancipation. Sur les planches du Théâtre de la Poudrière, une lumière-soleil. Avec les mots fragiles de la liberté, elle tourne les histoires et plonge les spectateurs dans une douce torpeur: celle de l’éveil au monde. Ce moment clef où quelques failles, quasi invisibles, craquellent les carcans. Cela dure une seconde. Une heure et quart pour Chirine El Ansary. Une heure et quart durant laquelle, la conteuse nous a emmené au-delà du pré-existant, au-delà de ce que l’on attendait d’elle. Et c’est bien là le tour de force: casser l’attendu! Un spectacle d’ouverture qui lance le festival sur des horizons incertains. Le goût de ce risque si précieux que les Jobelins carressent avec avidité.

 

J-1

 

 

Chirine 1

                                  ©Chloé Félix

 

 

Chirine 2

                                  ©Chloé Félix

 

 

Chirine 3

                                   ©Chloé Félix

 

 

Chirine 4

                                  ©Chloé Félix

 

 

 

 

Mis en ligne le 20 mars 2017

 

le récit de vie ou comment toucher l’universel

 

Les 18 et 19 mars, Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel organisaient leur deuxième stage: le récit de vie. Animé par Catherine Gaillard, l’atelier a attiré sept stagiaires motivées. Résultat: un florilège d’émotions, d’innovations narratives et de partage. On vous propose quelques photos de notre travail.

 

 

CG1

 

CG2

 

CG3

 

CG4

 

CG5

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 10 mars 2017

 

une vitrine aux couleurs du festival

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel s’installent au coeur de la librairie Payot! En un coup d’oeil, toute la programmation du festival se dévoile. Et pour en avoir le coeur net, n’hésitez pas à entrer pour découvrir les lectures que les Jobelins vous conseillent!

 

une vitrine festivalière

 

Vitrine 1

 

 

Vitrine 2

 

 

Vitrine 3

 

 

Vitrine 4

 

                                               Création: Johan Katz

 

 

 

Mis en ligne le 06 mars 2017

 

un stage qui promet quelques surprises...

 

Le weekend du 4 et 5 mars 2017, six improvisateurs et conteurs en herbe se sont frottés au stage de Branch Worsham. Objectif: sortir le conte dans les lieux publics. Suite à cet atelier, Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel promettent de se manifester très vite. Restez aux aguets...

 

la fine équipe

 

Branch Worsham 1

 

Branch Worsham 2

 

 

 

 

Mis en ligne le 04 mars 2017

 

plusieurs événements contés

autour du festival

 

Pour cette troisième édition, Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel poursuivent leur volonté de sortir la parole dans les lieux publics, de permettre à tout un chacun de questionner le conte. Ainsi, le festival propose non seulement des spectacles mais aussi des repas contés, un débat autour de l’oralité et des stages. Une organisation possible grâce à la participation de deux associations neuchâteloises infiniment ancrées dans le tissu cantonal: Le lieu autogéré multiculturel d’accueil et de rencontre, L’AMAR et le groupe des étudiants en ethnologie de Neuchâtel, Anthr’autres. Et voici le programme:

 

repas conté

proposé par l’amar

(lieu autogéré d’accueil et de rencontres)

samedi 25 mars 2017

de 11h45 à 13h15

place du coq d’inde

neuchâtel

 

 

anthropo’café

avec l’association anthr’autres

(groupe des étudiants en ethnologie de neuchâtel)

dimanche 26 mars 2017

de 13h30 à 15h00

théâtre de la poudrière

neuchâtel

 

 

 

 

Mis en ligne le 20 février 2017


Un spectacle de plus dans le pass!

 

Avis aux amateurs de spectacles pour les petits. TROUVAILLES ET CACHOTTERIES, présenté par Guy Prunier au TPR (Beau-Site) le samedi 25 mars à 15H15 est inclus dans le pass festival et gratuit pour l’accompagnant adulte! Attention, les réservations pour ce spectacle se font auprès du CCN-Théâtre du Pommier!

 

 

 

 

Mis en ligne le 17 janvier 2017

 

des stages de contes pour vous

 

Fidèles à la tradition, Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel proposent cette année deux stages en relation avec les contes et l’art de la parole en lieux publics. 2017 sera placé sous le signe de l’audace!

 

 

 

conter par tous les temps

samedi 4 et dimanche 5 mars 2017

Branch Worsham

 

pré-requis: peu importe sous quelle forme, avoir déjà une expérience de la scène ou du conte

délai pour les inscriptions: le 15 février

 

Conter des histoires sous la pluie ou en plein soleil, dans un bar bondé ou sur une place presque vide. Engouffrée dans un monde virtuel toujours plus présent et prégnant, la parole contée lance un défi de plus en plus aigu: attirer les oreilles et susciter le plaisir d’écouter. Branch Worsham viendra vous apprendre la subtilité de la parole et du geste. Ou comment raconter n’importe où, n’importe quand, au plus grand plaisir de celui qui s’arrête un instant.

 

infoS supplémentairEs

 

 

 

formation récits de vie

samedi 18 et dimanche 19 mars 2017

catherine Gaillard

 

pré-requis: avoir suivi au moins une formation au conte

Délai pour les inscriptions: 25 février

 

Catherine Gaillard n’a pas sa langue dans sa poche: raconter est un art de vivre. Mieux: un art de dire tout haut ce qui se dit tout bas. Cette année, la conteuse propose un atelier sur les récits de vie, ces morceaux d’humanité qu’il est parfois urgent de porter au grand jour. Le stage est ouvert à celles et ceux qui ont déjà suivi au moins une formation au conte.

 

infos supplémentaires

 

 

 

Mis en ligne le 24 décembre 2016

 

programmation & artistes

 

Le festival prend forme! Il se pare de ses plus beaux habits pour vous concocter une formidable troisième édition de contes. Et les artistes sont désormais connus! Pour cette fin d’année, nous vous dévoilerons petit à petit les noms des conteuses et conteurs qui viendront peupler les rues et les théâtres neuchâtelois du 22 au 26 mars 2017. Pour le programme, c’est ICI. Pour la biographie des artistes, c’est !

 

 

 

Mis en ligne le 18 novembre 2016

 

Entre guillemets

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel ont adopté leur mascotte visuelle, leur identité graphique: les guillemets. Ces signes de ponctuation qui permettent de faire le focus, de guider le regard et de souligner l’oralité de la parole. Les guillemets accompagneront les faits et gestes du festival durant toute sa construction et son déroulement. Des gros, des grands, des petits et des ridicules. Mais à chaque fois, pour vous inviter au voyage.

 

les guillemets en construction

 

                                            Les petits frères

 

Petits guillemets

                                         ©Johan Katz

 

                                              la famille

 

Construction des guillemets

                                            ©Johan Katz

 

                                               pour les théâtres (poudrière, pommier et tpr)

 

Guillemets                                             ©Johan Katz


Entre guillemets. Pour citer un discours, une conversation, soutenir l’oralité d’une histoire...En bref: pour insister sur ce qui est dit. Telle la netteté d’une photographie, le focus de l’image, les guillemets viennent souligner le cœur des mots. Ceux que l’on souhaite retenir. Raconter, mettre entre guillemets, c’est choisir de rendre remarquable ce qui n’est pas forcément remarqué. Mais c’est aussi inciter le lecteur, l’auditeur et le spectateur à jeter son intérêt juste derrière, juste à côté des guillemets. Parfois, l’histoire et le paysage sont d’autant plus vivants.

 

Restez donc aux aguets. les guillemets vous mettront sur le chemin du conte

 

 

 

 


Mis en ligne le 18 octobre 2016


APPEL À CANDIDATURES CLOS

 

L’appel à candidatures pour le Tremplin 2017 des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel est clos. Nous avons reçu une vingtaine de propositions et nous nous réjouissons de tout regarder. Merci pour votre intérêt. Les trois candidats retenus seront connus le 15 décembre prochain. Restez aux aguets!

 

 

 

 


Mis en ligne le 27 juillet 2016

 

le tremplin des conteurs

 

Pour les habitués des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel, le Tremplin vous rappelle certainement quelque chose. Pour les curieux, les visiteurs d’un clic ou les intéressés potentiels, des explications s’imposent. Le Tremplin a vu le jour en 2015, lors de la deuxième édition du festival. Il a pour objectif de permettre à trois conteurs en devenir de se confronter aux programmateurs puis au public du festival. Vos contes sont devenus grands et ne demandent qu’à se faire entendre? Présentez votre spectacle sous forme de vidéo aux programmateurs du festival jusqu’au 15 octobre 2016

 

toutes les informations ci-dessous! à vos candidatures...

 

Tremplin 2017

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 04 juin 2016

 

nostalgie...

 

anne-lise vouaux-massel (les volubiles) dans les 7 Gueules du Dragon

Volubiles 4                                 ©Chloé Félix

 

Vous êtes nostalgiques de l’édition 2015 des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel? Vous voulez retrouver le nom, la biographie, le spectacle d’un artiste accueilli dans le cadre de la manifestation? Venez découvrir notre tout nouvel onglet "Archives", dédié aux événements qui ont éclairé la ville de Neuchâtel les 5, 6, 7 et 8 mars 2015. Les photographies de Chloé Félix vous plongerons directement dans les souvenirs du festival tandis que la programmation des Jobelins vous permettra de découvrir une deuxième fois les talents artistiques d’alors.

 

 

 

 

 

 


Mis en ligne le 29 mai 2016

 

deux conteuses des jobelins au tpr

 

C’est une première dans l’histoire des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. Pour sa troisième édition, la manifestation met le cap sur la Chaux-de-Fonds. Cité horlogère pour certains, fleuron d’une vie culturelle florissante pour d’autres, la ville ouvrira ses portes aux contes les 25 et 26 mars 2017. En partenariat avec le festival, le Théâtre Populaire Romand (TPR) fera toute la lumière sur deux conteuses au verbe envoûtant: Catherine Gaillard et Nadine Walsh.

 

 

Nadine Walsh et Catherine Gaillard au TPR le 25 et 26 mars 2017

Nadine Walsh et Catherine Gaillard


 

La première, née à Paris puis solidement implantée dans les méandres genevois, la deuxième venue tout droit des contrées québécoises, ces deux conteuses de renom présenteront ce qu’elles savent dire le mieux: l’Humain dans toute sa splendeur, son horreur et sa fragilité. Catherine Gaillard et sa Flora Tristan, infatigable visionnaire du début du XIXe siècle, égérie des balbutiements du féminisme et du syndicalisme, Nadine Walsh et Arcanes, quatre contes à la destinée commune: celle de sonder la nature humaine par les voies de l’imaginaire.

 

Les reservations et la vente des billets sont ouvertes dès le 7 juin 2016 par téléphone au +41(0)32/967.60.70, par e-mail à l’adresse billet@tpr.ch ou via le site du théâtre populaire romand.

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 16 mai 2016


Les Jobelins, bientôt de retour

 

On vous avait prévenu: Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel est bien décidé à donner de la voix. Après une deuxième édition remarquable et remarquée, le festival se prépare pour sa troisième apparition. Du mercredi 22 au dimanche 26 mars 2017, le langage aura donc son mot à dire, qu’il soit dansé, signé ou raconté. Au menu? Des voix venues tout droit du continent américain en passant par l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe. Et pour cette troisième édition, nous pouvons déjà vous révéler un petit secret: le festival se déroulera au théâtre comme dans le rue et prendra possession des villes de Neuchâtel et de la Chaux-de-Fonds.

 

Gardez grand ouverts vos yeux et vos oreilles, vous pourriez en apprendre plus dans les mois qui viennent!

 





 




Programme

 

 

 

 

 

 

Mercredi

 

 

mercredi 22 mars 2017

 

mercredi 22 | Jeudi 23 | vendredi 24 | samedi 25 | dimanche 26

 

 

Camus - dire noces

pré-ouverture du festival

non compris dans le pass festival

 

20h00

michel voïta (suisse)

Théâtre du pommier (ccn)

neuchâtel

1h30

dès 14 ans

 

Un texte qui respire, se soulève et se tempère. Des mots qui soufflent sur l’existence... Avec une précision presque chirurgicale, la voix de Michel Voïta vient porter la plume d’Albert Camus. À tel point que Noces, quatre essais autobiographiques de l’auteur, nous projette en plein coeur d’une Algérie plus réelle que jamais. Puis c’est à travers la ville d’Oran et ses mystères que L’Eté vient nous rappeler toute la richesse évocatrice de la Méditerrannée. Sur le fil de la mémoire, entre inspiration et respiration, Michel Voïta nous transporte vers la beauté d’un monde souvent indescriptible.  

 

 

 

Jeudi

 

 

jeudi 23 mars 2017

 

mercredi 22 | Jeudi 23 | vendredi 24 | samedi 25 | dimanche 26

 

 

non retour

spectacle d’ouverture

 

20h00

chirine el ansary (egypte)

théâtre de la poudrière

neuchâtel

1h00

dès 15 ans

 

L’encadrement d’une porte, un dernier regard sur le monde puis l’enfermement. Cette image, Chirine El Ansary la verra à Ouidah au Bénin, face à l’imposante maison des esclaves. Prend alors naissance un texte où l’évasion est obsession et la fatalité, sauvage. Non Retour, c’est cette fraction de seconde où l’être humain trouve la force de se libérer. Un instant que la conteuse égyptienne illustre à l’aide de la Blanche-Neige de notre enfance en passant par la Joséphine Baker de la cause noire américaine. Autant de situations où le désir d’émancipation rappelle le regard de ces milliers d’esclaves face aux portes de "non retour", derniers lieux familiers avant le départ.

 

 

Vendredi

 

 

vendredi 24 mars 2017

 

mercredi 22 | jeudi 23 | vendredi 24 | samedi 25 | dimanche 26

 

 

dernier village avant l’azur

spectacle interprété en langue des signes

 

18h30

catherine gaillard (suisse)

théâtre du pommier (ccn)

neuchâtel

1h00

dès 13 ans

 

Loin des grands axes routiers, dans des paysages rudes plantés de roches millénaires, demeure une mémoire paysanne encore vive. Catherine Gaillard nous la raconte, cette grande histoire des petites gens, ponctuée de résistance et de solidarité. Une humanité silencieuse qui ne s’écrit pas et que la conteuse choisit de narrer pour que l’oubli ne se terre pas dans nos coeurs et nos têtes. Avec Dernier village avant l’azur, c’est toute une partie de nos racines que l’artiste fait rejaillir du sol.

 

Parce que la parole ne s’exerce pas uniquement avec la voix, les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel propose un spectacle traduit en langue des signes! En collaboration avec Catherine Gaillard ainsi que Projet Sourds & Culture, ce conte se vivra au coeur de tous nos sens. Un univers où la gestuelle donne de la voix, où l’oralité se discute et se questionne. Les Jobelins adorent cette quête!

 

 

Neither Soft nor Light 

spectacle en anglais

 

20h30

dror Liberman (israël)

théâtre de la poudrièrE

Neuchâtel

45 min

public adulte

 

Born in an eleven children orthodox family in Israel, Dror Liberman turned to dance in opposition to the world he grew up. The multidiciplinary performance artist binds speech and move, strength and sharpness to take us in a danced autobiography where the creative power of words is questioned.

 

Le pouvoir des mots se traduit autant par la voix que par les gestes. Avec Dror Liberman, c’est toute cette recherche performative que l’on découvre. Né dans une famille orthodoxe nombreuse en Israël, Dror Liberman va s’échapper des carcans religieux et familiaux pour vivre sa vie de danseur. C’est le récit de cette échappée belle qu’il nous propose de découvrir, par le corps et la voix, les gestes et l’esprit.

 

 

 

Samedi 1 Samedi 2 Samedi 3

 

 

samedi 25 mars 2017

 

mercredi 22 | jeudi 23 | vendredi 24 | samedi 25 | dimanche 26

 

 

pas si loup qu’ça!

 

11h00

fanny rossel & ophélie steinmann (suisse)

théâtre du pommier (ccn)

Neuchâtel

45 min

dès 4 ans

 

Imaginez deux grandes froussardes qui ont décidé de se promener dans les bois pendant que le loup n’y est pas...Et là, paf, il surgit à chaque buisson...Pas si loup qu’ça! revisite les contes où le prédateur aux longues dents tient le premier rôle. Et rien de plus amusant que de voir un loup pas si terrible que cela...surtout face à un Chaperon rouge plus futé que lui ou un Petit Poucet sans cailloux. Une chose est sûre: Fanny Rossel et Ophélie Steinmann sortiront indemnes de la  forêt...avec, dans leur panier, de multiples anecdotes croustillantes sur Monsieur le Loup.  

 

 

le conte abracadabrant

&

Princesse courage

deux spectacles en rue

 

13h15 & 14h30

les batteurs de pavés (suisse/France)

place du coq d’indE

Neuchâtel

40 MIN pour chaque spectacle

tout public

 

Un royaume, un peuple prospère, un méchant, une princesse et de l’aventure à profusion. Le Conte Abracadabrant et Princesse Courage, c’est le kit de l’histoire par excellence, la trame connue et reconnue de tous. Mais attention: le peuple, le méchant, la princesse et le reste auront certainement besoin de quelques coups de main pour affiner leur dramaturgie. Deux spectacles dans les rues de Neuchâtel, au plus près du pavé...et de vous, bien entendu!

 

 

trouvailles et cachotteries

compris dans le pass festival

RESERVATIONS AUPRES DU CCN-THEATRE DU POMMIER

 

15h15

Guy prunier (france)

théâtre populaire romand (tpr) - beau-site

La chaux-de-fonds

45 min

dès 2 ans

 

Valise de poupée, canette de coca, verre à pied, accordéon, sac en cuir, vieux souliers, tambourins et fléxatone...L’univers de Guy Prunier accumule les petits riens et les grandes histoires. Tout est collection de choses à dire, voir, imaginer ou taire. Trouvailles et cachotteries, c’est ce que les objets racontent si l’on veut bien les écouter. Il se peut même qu’en tendant bien l’oreille, on vous apprenne à construire une maison ou à échapper au déluge!

 

 

flora tristan

non compris dans le pass festival

 

18h15

catherine gaillard (suisse)

théâtre populaire romand (tpr) - beau-site

la chaux-de-fonds

1h00

dès 13 ans

 

On la surnomme Madame la Colère. Dans le Paris du XIXe siècle, le feu au corps et la foi à l’âme, Flora Tristan ouvre la voie au syndicalisme et se fait porte-parole d’un féminisme naissant. Avec sa fougue si particulière, elle mêle son destin flamboyant aux luttes ouvrières contemporaines. Un conte où la révolte n’est pas un mot sans conséquence.

 

 

tremplin

 

20h15

Ariane pawin (france), céline antoniucci (belgique) & fayçal belattar (algérie)

théâtre du pommier (ccn)

Neuchâtel

1h30

tout public

 

À chaque édition, Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel proposent de donner un élan aux conteurs en devenir. Ceux qui coloreront les scènes et rues de demain. Trois artistes aux univers différents viendront raconter, ensemble, leurs histoires. Cette année, le jury des Jobelins a retenu trois candidatures de haut vol: Ariane Pawin, conteuse et comédienne française, Céline Antoniucci, venue tout droit de Belgique et Fayçal Belattar, Algérien. Les trois "tremplineurs" vous promettent un moment aventureux en leur compagnie: le moment de l’envol.

 

 

contes coquins

 

22h15

nadine walsh (québec)

théâtre de la poudrière

neuchâtel

1h

dès 12 ans

 

Aux premiers balbutiements de la création, il y a déjà une femme, un homme, qui se regardent et qui se trouvent beaux. Puis le désir et le plaisir. De sous-bois sulfureux en sentiers émoustillants, Nadine Walsh conte et chante l’amour, pour le plus grand plaisir de (presque) toutes les oreilles. Un petit extrait pour affuter votre curiosité? "Et tous deux s’étonnaient de tant de différences, dans les formes du corps et les tons de la peau. Adam la trouvait belle, Ève le trouvait beau…"

 

 

Dimanche 1 Dimanche 2

 

 

 

dimanche 26 mars 2017

 

mercredi 22 | Jeudi 23 | vendredi 24 | samedi 25 | dimanche 26

 

 

trouvailles et cachotteries

 

09h45 & 11h15

Guy prunier (france)

Théâtre du pommier (ccn)

neuchâtel

45 min

dès 2 ans

 

Valise de poupée, canette de coca, verre à pied, accordéon, sac en cuir, vieux souliers, tambourins et fléxatone...L’univers de Guy Prunier accumule les petits riens et les grandes histoires. Tout est collection de choses à dire, voir, imaginer ou taire. Trouvailles et cachotteries, c’est ce que les objets racontent si l’on veut bien les écouter. Il se peut même qu’en tendant bien l’oreille, on vous apprenne à construire une maison ou échapper au déluge!

 

 

carte blanche suisse

 

15h30

stella Lo Pinto & david telese (Suisse)

Théâtre de la poudrière

Neuchâtel

1h00

tout public

 

Vous les avez peut-être déjà vus évoluer sur les planches de Suisse Romande. Les Jobelins, eux, les ont entendu et les aiment! Stella Lo Pinto et David Telese ont carte blanche pour jouer avec vos oreilles une heure durant. Difficile d’en dire plus...le festival est curieux de découvrir leurs propositions. On espère que vous aussi!

 

 

arcanes

non compris dans le pass festival

 

17h15

nadine walsh (québec)

théâtre populaire romand (tpr) - beau-site

LA CHAUX-DE-FONDS

1H

DèS 10 ANS

 

Des portes qui ne doivent pas être ouvertes, des diables qui veulent étouffer les rêves dans l’oeuf ou un père qui dévore son enfant suite aux ruses d’une méchante marâtre...Nadine Walsh emprunte des chemins de mystère pour nous parler de nous et sonder la nature humaine par les voies de l’imaginaire. Un tout nouveau spectacle que la conteuse québécoise viendra révéler aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel.

 

 

le conteur qui ne mourait pas

spectacle de clôture

 

19h15

victor correa (Vénézuela)

théâtre de la poudrière

neuchâtel

1h

dès 12 ans

 

C’est dans le réel merveilleux et le surréalisme tissés par les grands auteurs latino-américains que nous fait entrer la voix chantante de Victor Correa. Les charlatans vendeurs de miracle et les géants qui flottent sur les mers se croisent et se révèlent au gré des rumeurs portées par Vargas LIosa, Garcia Marquez, Borges ou Cortazar.





 




Lieux




FB

 

Cette année, Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel s’agrandissent. Deux villes et trois théâtres accueilleront le festival sous forme de débats, de dînés contés, de stages d’initiation et, bien sûr, d’histoires en tout genre. Les théâtres de la Poudrière, du Pommier ainsi que le Théâtre Populaire Romand ouvriront leurs portes du 22 au 26 mars 2017. Comment s’y rendre? Suivez les indications sur les sites internet des trois établissements et levez les yeux: Neuchâtel se parera de ses plus beaux atours pour vous montrer le chemin!

 

Poudrière                                                            CCN                                                       TPR




 




Billetterie

 

 

 

prix

 

 

INFORMATIONS IMPORTANTES

 

ne sont pas compris dans le pass festival

réservations et billetteries séparées

 

CAMUS - DIRES NOCES AU THéÂTRE DU POMMIER (CCN)

LES SPECTACLES PROGRAMMéS AU THéÂTRE POPULAIRE ROMAND (tpr)

(SAUF LE SPECTACLE DE GUY PRUNIER)

 

 

PRIX

 

LES RéSERVATIONS SONT CONSEILLéES

 

ENTRéE ADULTE: 20.-

ENTRéE AVS/AI: 15.-

ENTRéE ETUDIANT/CHÔMEUR/ENFANT: 10.-

PASS FESTIVAL NEUCHÂTEL (TOUS LES JOURS): 100.-

 

 

bilLETTERIES

 

RéSERVATIONS DES SPECTACLES à NEUCHÂTEL (POUDRIèRE ET POMMIER)

Ainsi que du spectacle de Guy Prunier au TPR

 

bILLETTERIE DU CENTRE CULTUREL NEUCHÂTELOIS (CCN)

RUE DU POMMIER 9

2000 NEUCHÂTEL

TéL: +41(0)32 725 05 05

MAIL: CONTACT@CCN-POMMIER.CH

 

 

RéSERVATIONS DES SPECTACLES à LA CHAUX-DE-FONDS (TPR)

 

BILLETTERIE DU THéÂTRE POPULAIRE ROMAND (TPR)

AVENUE DE LéOPOLD-ROBERT 27

2300 LA CHAUX-DE-FONDS

TéL: +41(0)32 967 60 50

MAIL: BILLET@TPR.CH





 




Artistes

 

 

Un festival où l’on vous montre toutes les coulisses! Ici, les artistes. ils se glisseront petit à petit dans cette rubrique. à chaque conteur son histoire...

 

MICHEL VOÏTA | CHIRINE EL ANSARY | catherine gaillard | DROR LIBERMAN | Fanny rossel & ophélie steinmann 

Les batteurs de pavés | Guy prunier | Ariane pawin, céline antoniucci & fayçal belattar (tremplin) 

NADINE WALSH | stella lo pinto & david telese | VICtor correa

 

 

 

 

 

 

 

michel voïta

 

comédien et metteur en scène suisse

 

le mot pour dire

 

Michel Voïta, c’est le capteur du sensible, l’amoureux du geste et le rêveur infini. Face caméra, à travers les ondes radiophoniques ou exposé au public, le veveysan d’origine tient fermement les rênes de sa liberté: un jeu où la vie vaut mieux que cent mille promesses. Michel Voïta quittera les vignes de son Cully natal en 1977, année de son entrée à la prestigieuse Ecole supérieure d’art dramatique à Strasbourg. Arrive le temps du comédien, de l’acteur et du metteur en scène. Dernier épisode en date: son rôle dans la série "Baron Noir", épatante fiction politique diffusée sur Canal +.

 

aux jobelins

 

Michel Voïta a déjà montré que sa voix pouvait envoûter ceux qui avaient perdu la foi dans le sens des mots. Il y a trois ans, avec Dire Combray, le comédien réalise une prouesse: celle de faire entendre Marcel Proust dans toute sa fragilité. Cette année, il revient avec un écrivain tout aussi puissant: Albert Camus. Avec Camus-Dire Noces, l’artiste se joint à l’auteur pour raconter l’existence d’un monde parfois désabusé mais dont la folie et l’action parviennent à sublimer les effets. Un spectacle en pré-ouverture des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. À ne manquer sous aucun prétexte.

 

 

 

 

 

chirine el ansary

 

Comédienne et conteuse egyptienne

 

la grâce de la différence

 

Chirine El Ansary partage sa vie entre l’Egypte, sa terre natale, et la France. Un aller-retour constant qui permet à la conteuse de mélanger les couleurs et les odeurs du récit. Et si la richesse culturelle du monde arabe est l’origine de ses histoires, Chirine El Ansary casse les codes en y mêlant faits divers et actualités en tout genre. Femme de Lettres et d’expression, elle étudiera la danse et le théâtre au Caire avant de s’envoler pour Londres et Paris. Un parcours qui conforte l’artiste dans sa vision du conte: une parole où le corps et l’esprit sont deux pans indissociables de toute histoire.

 

aux jobelins

 

C’est autour d’une notion riche et complexe, violente et taboue que Chirine El Ansary vient fouler les planches du festival: l’émancipation. Qu’elle soit féminine ou humaine, réfléchie ou instinctive, conditionnée ou révolutionnaire, l’émancipation supporte le prix des sacrifices. Avec Non Retour, l’artiste égyptienne vient danser une ode à la liberté mais aussi crier les noms de ceux qui n’ont jamais pu s’échapper...

 

 

 

 

catherine gaillard

 

conteuse et comédienne suisse

 

le poing

 

Les mots, Catherine Gaillard les porte avec militantisme. Son parcours en atteste. Ayant siégé plusieurs années au Conseil Municipal de la Ville de Genève, elle poursuit, dans le conte comme dans la vie, un but ultime: créer une société plus juste et plus égalitaire. Peu friande des lettres restées mortes, Catherine Gaillard joint la parole au geste. À Genève, elle a mis sur pied la seule salle de répétition pour les arts de la parole. Avec son bâton de pèlerin, elle sillonne les routes depuis des années. Objectif: dire et raconter les tressaillements et les métamorphoses de la condition humaine mais, surtout, changer le monde.

 

aux jobelins

 

On ne présente plus Catherine Gaillard aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. La conteuse y est chez elle depuis le début. Sa parole engagée et son invitation à la conscience reviennent, une fois de plus, hanter les chemins du festival. Et pour cause: l’artiste présente deux spectacles où la petitesse apparente des personnages révèle la force et la grandeur de la détermination. Dernier village avant l’azur raconte ce que l’on ne prend jamais le temps de narrer: la mémoire vive et éclatante d’une paysannerie à l’abandon. Flora Tristan, pour sa part, retourne sur les traces de cette femme que l’on surnommait "Colère" et qui, dans son tourbillon, plantera les prémisses d’une lutte syndicale et féminine encore actuelle.

 

 

 

 

dror liberman

 

danseur et performeur israélien

 

la parole dans la peau

 

Le corps pour exprimer la complexité du monde, des réalités sociales et des normes. Dror Liberman préférera la danse aux obligations familiales, la liberté d’expression aux textes religieux. Né dans une famille orthodoxe israélienne de onze enfants, il décide de mettre les voiles pour l’impétueuse Tel Aviv, la capitale de tous les dangers. Il s’intègre petit à petit dans le monde de la performance artistique. Depuis 2013, Dror Liberman est membre du Clipa Visual Theater Ensemble où il joue et créé. En collaboration avec plusieurs chorégraphes du monde entier, l’artiste se développe en tant qu’autodidacte, passionné par ce que le corps peut inscrire dans l’histoire.

 

aux jobelins

 

Dror Liberman vient danser sa vie aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. Raconter, entre parole et gestes, l’esprit de la liberté, celle qui donne la force de partir en direction de l’inconnu. Avec Neither soft nor light, Dror Liberman nous livre un récit qui mélange réalité et fiction, poids des normes et rêve d’enfant. Son histoire retrace les pas d’un danseur qui a su s’extirper d’un avenir tout tracé pour préférer l’aventure. Israël, Tel Aviv, les codes d’une religion orthodoxe parfois encombrante...le performeur viendra nous conter tout un pan inconnu de ce pays fascinant.

 

 

 

 

fanny rossel & ophélie steinmann

 

conteuses et comédiennes suisses

 

l’étonnement à toute épreuve

 

Les deux conteuses et comédiennes du Collectif Illusion éphémère se sont rencontrées sur les planches des théâtres et plus particulièrement, sur celles du Théâtre universitaire neuchâtelois (THUNE). Après une formation commune au Centre Culturel Neuchâtelois (CCN) puis un départ pour l’Ecole Internationale de Théâtre Lassaad à Bruxelles, les deux complices sont retournées dans leurs contrées neuchâteloises et jurassiennes pour continuer leur périple. Complémentaires dans leur soucis de raconter, Fanny Rossel et Ophélie Steinmann ont aligné les spectacles et succès. Après Croqueuses d’Images (2011) puis Les Contes Gourmands (2014), elles renouvellent leur collaboration avec Pas si loup qu’ça!

 

AUX JOBELINS

 

Fanny Rossel et Ophélie Steinmann raffolent des frissons de l’enfance. Ceux qui rappellent l’étonnement des petits riens et la lucidité de l’innocence. Sur les planches où dans les couloirs des hôpitaux, les deux comédiennes explorent sans cesse la richesse que des yeux neufs peuvent apporter aux histoires. Clowns mais aussi conteuses et acrobates, Fanny Rossel et Ophélie Steinmann promettent de nous fasciner. Avec Pas si loup qu’ça!, les deux artistes nous emmènent dans les méandres des contes les plus connus de nos sociétés occidentales et suscitent, à chaque recoin, les sourires de jadis...et ceux de nos enfants. 

 

 

 

 

les batteurs de pavés

EmmanuEl moser & laurent lecoultre

 

comédiens suisses & FRançais

 

la proximité du jeu

 

Les Batteurs de Pavé, c’est la volonté de porter le théâtre au plus près des spectateurs, dans leurs quartiers, sous leurs fenêtres et pourquoi pas au beau milieu de leurs jardins. Une compagnie née en 1999 sous l’impulsion d’Emmanuel Moser et qui continue, aujourd’hui, de distribuer baffes théâtrales et démonstrations d’art de rue. À leur actif, les artistes de la compagnie comptent plusieurs créations spécialement conçues pour dévaler le bitume. Macadam Cyrano, Hamlet, Les 3 Mousquetaires ou encore Germinal apportent au plus près de notre quotidien les richesses du théâtre. 

 

aux jobelins

 

Le Conte Abracadabrant et Princesse Courage ont été créés en 1999, aux balbutiements de la compagnie. Depuis, les deux spectacles tournent sans s’essouffler. Deux histoires qui se conjuguent pour raconter l’universalité du conte. Un conte qui, contre toute attente et au plus grand bonheur des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel, se modifie sans cesse en fonction de son public, de ses acteurs et du temps qu’il fait.  

 

 

 

 

guy prunier

 

conteur français

 

le regard neuf

 

Guy Prunier marche aux émotions, aux coups de coeur. Voilà pourquoi le conteur mélange allègrement répertoire traditionnel et récits de toutes origines, pourvu qu’il y ait une étincelle! Polyvalent, Guy Prunier joue aussi bien avec les sons qu’avec les mots et les objets. Ses textes et ses chansons traduisent ce besoin intime de partager...quoi qu’il arrive.

 

aux jobelins

 

Avec sa valise pleine à ras bord d’imagination débordante et d’histoires en tout genre, Guy Prunier promet de sortir des trésors sur les planches du Théâtre Populaire Romand (TPR) puis du Théâtre du Pommier (CCN). Un méli-mélo d’objets qui parlent, de personnages qui se transforment et d’anecdotes rocambolesques. Trouvailles et cachotteries dévoile l’incroyable quotidien de nos objets, des pantoufles à la télévision...des petits riens qui ont tous une histoire palpitante à raconter.

 

 

 

 

ariane pawin, céline antoniucci

&

fayçal belattar

 

conteurs venus de france, de belgique & d’algérie

 

vers l’horizon

 

Comme pour toutes les éditions du festival, les Jobelins sont fiers de vous présenter les trois conteurs du Tremplin 2017. Petit tour d’horizon: Ariane Pawin connaît bien les planches. Du théâtre d’abord, des contes ensuite. Diplômée de l’Ensatt (Ecole nationale supérieure d’art et technique du théâtre, Lyon), la comédienne viendra nous conter ses histoires. À côté d’elle, Céline Antoniucci pour qui les contes sont des clefs qui permettent d’ouvrir les tabous, les interdits mais aussi les quotidiens. Et puis, il y a Fayçal Belattar. Le récit et l’art de la parole sont ses alliés. Ils permettent de savoir d’où l’on vient et où l’on va. Un message que le conteur viendra nous transmettre.

 

aux jobelins

 

Le Tremplin des Jobelins, c’est l’envol des conteurs. Ceux que nous aimerions vous présenter...si vous ne les connaissez pas encore. Ensemble, les "tremplineurs" de la troisième édition du festival viendront vous conter un monde unique: une heure et demie de spectacle qu’ils créeront pour vous.

 

 

 

 

nadine walsh

 

conteuse et interprète québecoise

 

le vivant

 

Les contes, Nadine Walsh les façonne à l’image de la vie: un mélange complexe d’émotions, de réflexions et d’incertitudes. Une dissection de la nature humaine que la conteuse québécoise réussit avec brio. Diplômée de théâtre à l’Université du Québec à Montréal, Nadine Walsh tire de nombreuses ficelles artistiques. Des marionnettes au mime en passant par la danse et les arts martiaux, elle enrichit la parole de nombreux atouts et ouvre le conte à un univers extrêmement riche.

 

aux jobelins

 

Nadine Walsh viendra ensorceler les scènes neuchâteloises avec deux spectacles hauts en couleur. Une ode à l’amour pour commencer, symbolisée autour de ce que désir et plaisir peuvent apporter aux relations. Les Contes coquins donneront la parole à ces instants parfois tabous qui participent à la construction du quotidien. Mais ce n’est pas tout. La conteuse québécoise viendra scruter l’humanité à la loupe dans un tout nouveau spectacle. Arcanes reviendra sur ce vivant qui l’impressionne tant.

 

 

 

 

stella lo pinto & david telese

 

conteuse et conteur suisses

 

en terre romande

 

Le point commun entre Stella Lo Pinto et David Telese? La passion des mots, des histoires et de toutes les images que l’oralité est en mesure de procurer. Les deux conteurs se connaissent bien: tous deux présents sur les scènes de Suisse Romande, ils ont eu l’occasion de collaborer à plusieurs reprises. Et si pour Stella Lo Pinto, l’art du conte prend naissance dans la bouche de son père, David Telese se délècte de ce que la parole apporte aux dessins. Deux artistes qui contribuent à faire vivre le conte en Suisse. 

 

aux jobelins

 

Stella Lo Pinto et David Telese ont carte blanche cette année aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. Les deux conteurs viendront colorer, une heure durant, la page vierge du poète. Une Carte blanche suisse que le festival se réjouit de découvrir avec vous. 

 

 

 

 

victor correa

 

conteur vénézuélien

 

Les racines du monde

 

Victor Correa a d’abord écouté les histoires de son grand-père. Puis, devenu grand, il en a fait son métier. Raconter pour faire renaître les traditions de son enfance vénézuélienne, puis pour les disperser aux quatre coins du monde. Arrivé en France en 1995, Victor Correa continue de vivre du conte, de ses vertus démocratiques, historiques et sociales. 

 

aux jobelins

 

Le conteur vénézuélien vient clôturer Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel avec un spectacle de couleurs et de poésies. S’inspirant des grands auteurs latino-américains, Victor Correa promet de nous emmener au-delà des mers et des océans. Entre réalité et fiction Le conteur qui ne mourait pas, c’est aussi tout ce que la parole est capable de créer: le merveilleux et le pire, l’incroyable et le sombre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 




Qui sommes-nous?

 

 

 

 

Facebook

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel a pris naissance au coeur de l’Association Paroles, organisation dévouée à la promotion de l’art du conte. Après un premier festival en 2013, un nouveau baptême puis une deuxième édition en 2015, Les Jobelins reviennent du 22 au 26 mars 2017 vous inonder de mots, de petits riens qu’on ne dit jamais tout haut et de réalités aussi triviales qu’incontournables. Une manifestation qui traverse les âges et les sensibilités et qui met un point d’honneur à vous présenter le conte dans toute sa complexité et son professionnalisme.

 

 

 

Le comité du festival

 

 

Nous sommes sept à prendre un temps fou à vous concocter des moments d’oralité rares et fouillés. Autour de nous, une ribambelle de petites mains et de volontés inouïes. Nous ne pourrons pas les présenter tous ici, mais avec ces petits florilèges audio, voilà quelques indices.

 

Présentation #01 avec, dans l’ordre d’apparition, Johan Katz, Coraline Pauchard et Maya Hirsh.

Présentation #02 avec, dans l’ordre d’apparition, Pierre Villars, Fatma Sahindal, Ana Rodriguez et Annelise Hunziker.

 

 





 




On en parle!

Facebook

 

Mis en ligne le 24 mars 2017

 

Les conte pour s’évader

 

canal alpha, télévision arc jurassien

les contes pour s’évader

23.03.2017

 

Un sujet pour lancer Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. Canal alpha est venu poser sa caméra dans les coulisses du Théâtre de la Poudrière et a profité de la présence de Dror Liberman et Chirine El Ansary pour questionner le conte.

 

à voir ici: http://www.canalalpha.ch/actu/festival-les-jobelins-des-contes-pour-sevader/

 

 

 

le conte comme engagement

 

GRRIF, Les culturrbitacées

une conteuse activiste engagée

22.03.2017

 

Catherine Gaillard était l’invitée, le mercredi 22 mars, de Céline des Culturrbitacées sur les ondes de GRRIF. Quarante-cinq minutes de carte blanche orale et musicale. Pour prendre le temps de parler contes, rendez-vous sur GRRIF.

 

à écouter ici: https://www.grrif.ch/interview/une-conteuse-activiste-engagee/

 

 

 

pour ne pas manquer les jobelins

 

L’Express/l’impartial, journal du canton de neuchâtel

des contes pour tous au festival des Jobelins

23.03.2017

 

L’Express et L’Impartial reviennent sur l’ouverture des Jobelins et vous proposent leurs coups de coeur!

 

ArcInfo

 

 

 

 

le temps nous fête!

 

le temps, marque-page

la fête des contes

18.03.2017

 

Un petit bout du Temps pour raconter des contes!

 

Temps

 

 

 

 

 

Mis en ligne le 22 février 2015

 

les jobelins dans vivre la ville

 

vivre la ville, le journal de Neuchâtel

place aux jobelins

18.02.2015

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel fait parler de lui. Dans les pages de Vivre la Ville, le festival s’inscruste. Interview, programmation, inspiration...tout y est. À vous d’y plonger les yeux!

 

                       Vivre la Ville                 
                                                              


 

Mis en ligne le 17 février 2015


Un petit goût radiophonique

 

format a3, l’emission qui fait le pont entre RTN, RFJ et rjb

les artistes et l’engagement

17 février 2015

 

Le 17 février, Catherine Gaillard et Ana Rodriguez se sont prêtées aux joies de la radio dans le cadre de l’émission Format A3!  L’occasion de présenter le prochain thème de l’Anthropo’Café: "Au-delà de l’art, quel engagement?".

 

"Qu’il soit social ou politique, l’engagement s’exprime par l’art depuis la nuit des temps. Comment les artistes voient-ils cet engagement, comment l’expriment t’il le cas échéant? C’est autour de ces questions que s’articule le prochain Anthropo’café à Neuchâtel, sous le titre "Au-dela de l’art, quel engagement?" Un café qui tisse des ponts avec Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel puisque les conteurs sont invités à y participer."

 

À écouter ici!

 

 

  





 




Merci

Facebook

 

 

L’Association Paroles, promotion de l’art du conte adresse ses sincères remerciements à ses partenaires pour leur contribution essentielle à la troisième édition du Festival de contes de Neuchâtel, les Jobelins:

 

Le CCn-thêâtre du pommier (CCN)

le théâtre de la poudrièrE

le théâtre populaire romand (tpr)

soundpatch

 

le canton de neuchâtel

la ville de neuchâtel

la banque cantonale neuchâteloise

la loterie romande

TEmperatio

Sandoz-fondation de famille

fondation Jean Michalski

 

ANTHR’autres (anthropo’café)

l’amar (dîner)

multifood

la cour des contes (plan-les-ouates)

la ferme-asile

le lokart

le can

l’aubier

 

le raT conteur

les éditions oui’dire

planète rebelle

la grande oreille

payot librairie

 

Un tout grand MERCI à tous nos associés, fournisseurs, donateurs, amis, contributeurs et bénévoles! Les repas sont cuisinés par Janine Beuret, l’impressionnant travail de graphisme a été fait par Johan Katz.

 

 

devenir membre ou faire un don

 

L’art du conte vous intéresse? Votre adhésion à l’Association Paroles est notre meilleur soutien! Elle donne du poids à nos actions et de l’énergie à nos projets (saisons, festivals, stages). Vous avez ici l’opportunité de nous soutenir en versant un don, ceci soit à l’aide du formulaire électronique ou en versant votre constribution directement sur le compte de l’Association Paroles: IBAN CH94 0076 6000 1014 9327 2, Banque Cantonale Neuchâteloise en faveur de l’Association Paroles, case postale 2815, 2000 Neuchâtel.

 

 

Associations Paroles                                                                
CCN                
Poudrière                                  
  TPR                             
                Canton                                

        Ville de Neuchâtel                           

BCN  

 Loterie romande                                                

Temperatio                           Payot                                        
  Anthr                  
       L’AMAR                                           
  Ferme Asile                                      
 
                     Oui’Dire                                   Lokart                                 Cour des contes                         Rat                                         Planète Rebelle            
La Grande Oreille                Sourd et Culture                                            Sliff                Messelier  Multifood
 Faycal CAN Michalski   Sandoz  




 




Archives


 

 

Facebook

 

 

édition 2015

 

 

 

Les jobelins: festival de contes de neuchâtel

archives 5-8 mars 2015

 

Nous étions plus de 800 sur les chemins du conte cette semaine-là. Est-ce que tu t’en souviens? Entre deux théâtres, au milieu des histoires, en équilibre sur le fil des mots. Quatre jours où nous avons dessiné un univers aux contours relatifs. Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel n’a pas été qu’une belle réussite. Ils ont permis de faire vivre le conte grandeur nature, sur les pavés de la ville comme sur les planches des institutions. Un immense merci à toi, visiteur de tout bord. Il y en a eu pour tous les goûts: des grimaces aux rires. On l’avait dit! Le conte a le bras long. Si vous saviez ce qu’il cache encore...

 

 

Jobelins 2015

                          ©Johan Katz

                      

 

La deuxième édition des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel a régalé son public avec dix spectacles professionnels pour petits et grands, amateurs et curieux lors de quatre jours de fête. À cela s’est ajouté l’organisation du Tremplin, dédié aux conteurs en devenir, ainsi que des discussions sur l’engagement politique et social du conte dans le cadre de l’Anthropo’Café. Autour d’un bol de soupe préparé par l’AED (Association Alternative Etudiante Durable), les conteurs du festival se sont même prêtés au jeu des histoires racontées dans la rue: énorme succès auprès de la population neuchâteloise. Et ce n’est pas tout: les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel a voulu permettre aux intéressés de se frotter aux mots. Des stages de conte ont été organisé pour que chacun puisse porter en lui le pouvoir de la parole. Les artistes, près d’une vingtaine, se sont produits sur les scènes des Théâtres du Pommier (CCN) et de la Poudrière pour raconter le monde. Un partage qui a connu ses heures de gloire dans le foyer de la Poudrière, où les cuisinières du festival ont assuré une atmosphère chaleureuse et délicieuse pour que les soirées durent jusqu’au bout de la nuit.

 

 

souvenirs en images

archives 5-8 mars 2015

 

 

Frédéric Naud dans Le road movie du taureau bleu et les contes du potiron

Naud 1 Naud 2 Naud 3

©Chloé Félix

 

Jihad DARwich dans Le jour où l’espoir...

Darwich 1 Darwich 2 Darwich 3

©Chloé Félix

 

loc ngyen, vanessa gressin et julien Staudt au Tremplin

Tremplin 1


Tremplin 2 Tremplin 3

©Chloé Félix

 

PHILIPPE CAMPICHE DANS KALAVRITA DES MILLE ANTIGONE

Campiche 1 Campiche 2 Campiche 3

©Chloé Félix

 

rahila hassane dans matché

Hassane 1 Hassane 2 Hassane 3

©Chloé Félix

 

les volubiles dans les 7 gueules du dragon

Volubiles 1 Volubiles 2 Volubiles 3

©Chloé Félix

 

Mais encore catherine gaillard dans Les amazones et le cosmorgasme, christian Pierron dans le clin d’oeil de la baleine et l’audacieuse compagnie dans quand je serais petite


un bout du staff les jobelins: festival de contes de neuchâtel

Staff 1 Staff 2 Staff 3

©Chloé Félix

 

vitrine spécial festival à la librairie payot à neuchâtel

Payot 1 Payot 2 Payot 3

 

 

demandez le programme!

archives 5-8 mars 2015

 

Un goût de nostalgie? Envie de retrouver vos artistes préférés ou vos coups de coeur découverts lors de la deuxième édition des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel? Replongez-vous dans le programme du 5 au 8 mars 2015. Les biographies et les spectacles des différents artistes accueillis y sont répertoriés.

 

 

Jeudi 5 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

Les Amazones

20h00
Catherine Gaillard (Suisse)
Théâtre de la Poudrière
1h00
Public adulte

 

Les Amazones renvoie à ces guerrières de l’Antiquité qui habitent notre imaginaire depuis des siècles mais illustre aussi une bataille actuelle. Car si le combat de la reine Antinéa contre le pouvoir des hommes s’est déroulé il y a des milliers d’années, il se retrouve aussi dans le quotidien des femmes d’aujourd’hui, dans leurs luttes pour faire reconnaître leur amour. La parole engagée de la conteuse Catherine Gaillard nous fait voyager de l’une aux autres avec humour et piquant.

 

catherine gaillard, conteuse et comédienne suisse

 

Les mots, Catherine Gaillard les porte avec militantisme. Son parcours en atteste. Ayant siégé plusieurs années au Conseil Municipal de la Ville de Genève, elle poursuit, dans le conte comme dans la vie, un but ultime: créer une société plus juste et plus égalitaire. Peu friande des lettres restées mortes, Catherine Gaillard joint la parole au geste. À Genève, elle a mis sur pied la seule salle de répétition pour les arts de la parole. Avec son bâton de pèlerin, elle sillonne les routes depuis des années. Objectif: dire et raconter les tressaillements et les métamorphoses de la condition humaine mais, surtout, changer le monde.

 

Aux Jobelins

 

Activiste, Catherine Gaillard montre dans Les Amazones la face cachée et la force des liens entre les femmes. Agitatrice, elle s’amuse à brouiller les cartes des identités de genre et invite à l’expression libre et joyeuse des désirs et sentiments dans Le Cosmorgasme. Et puisqu’elle revendique, dans son art, une esthétique politique, Catherine Gaillard viendra parler de son engagement lors de l’Anthropo’Café organisé pour l’occasion. Les deux spectacles qu’elle présentera aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel ont un dénominateur commun: le féminisme que porte la conteuse afin de redonner aux femmes d’exception la place que le patriarcat leur a refusée dans les livres d’histoire.

 

Tout savoir sur Catherine Gaillard

 

 

 Vendredi 6 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

Matché

18h30

Rahila Hassane (NIGER)

avec mathys koné aux balafons 

Théâtre de la Poudrière

1h00

public Dès 12 ans

 

La Femme dans tous ses recoins! Voilà ce que raconte Matché, le mot qui désigne la femme en langue haoussa. Rahila Hassane y dépeint les petites, les vieilles, les femmes des origines comme celles d’aujourd’hui en y mêlant contes traditionnels, coquins et initiatiques. Le tout au rythme des balafons de Mathys Koné et des percussions corporelles de la conteuse.

 

Rahila Hassane, conteuse et comédienne nigérienne

 

Rahila Hassane possède l’agilité et la sagesse de la glaneuse. Celle qui ramasse, emmagasine et se nourrit de ce que l’autre apporte. À travers sa curiosité et ses voyages, elle cultive les couleurs et les nomme dans ses spectacles. D’abord comédienne à Maradi, sa ville natale, Rahila Hassane a rencontré l’univers du conte en 1999. Les histoires qu’elle tisse, elle les raconte dans les quartiers et familles de sa ville, puis pour des enfants de rue. Un terreau fertile où Rahila Hassane va puiser ses prochains récits. La majorité des contes que l’artiste présente sont écrits de sa main et se destinent aux adultes comme aux plus petits. Et pour mieux faire vibrer les mots, Rahila Hassane les accompagne de percussions corporelles.

 

aux jobelins

 

Avec Matché, Rahila Hassane retrace la vie d’une femme de son enfance à sa vieillesse. Une femme qui prend vite le visage de toutes les autres. Parce que la conteuse collectionne les morceaux d’existence, il ressort de ce spectacle la féminité en patchwork. Dans sa langue natale, Matché signifie Femme, avec une majuscule. Et c’est tout naturellement que son histoire se teinte de la musique de ses origines, au rythme des balafons de Mathys Koné, dans les mots de sa terre d’accueil, la France.

 

Tout savoir sur Rahila Hassane

 

 

KALAVRITA DES MILLE ANTIGONE

20H30

PHILIPPE CAMPICHE & ISABELLE BOUHET (Suisse)

Avec alexis Gfeller au piano, Soledina Camesi à la harpe & jacques bouduban au violoncelle

Théâtre du Pommier

1h15

Public Adulte

 

Les mille Antigone, ce sont les femmes de Kalavrita, ce village du Péloponnèse dont les soldats allemands ont fusillé tous les hommes de 16 à 70 ans en 1943. Philippe Campiche et Isabelle Bouhet racontent leur grande noblesse face à la froideur de la logique militaire. Tiré d’une nouvelle de Charlotte Delbo, le spectacle est ponctué des compositions de Maël Godinat. Un oratorio pour un massacre qui révèle, peut-être où l’on s’y attend le moins, l’espoir et la beauté.

Philippe campiche, conteur suisse

 

"Ce qui était errance devient cohérence" a déclaré Philippe Campiche le jour où il a rencontré le conte. C’était en 1989. Alors enseignant à l’Ecole Active de Genève, il pose les plaques et part à la conquête des histoires. Au fil du temps, le voilà conteur et collectionneur aguerri. Depuis qu’il a pris les routes, Philippe Campiche a créé dix spectacles et donné plus de deux mille représentations sur quatre continents. L’enfant qui cherchait un sens à son existence a trouvé son costume: celui de tout le monde à la fois. Le livreur de brosses à dents à mi-temps, le chauffeur pour handicapés ou encore l’enseignant ne décollera pas des planches. Car c’est ici que l’oiseau fait une trace dans le ciel.

 

aux jobelins

 

Avec Kalavrita des mille Antigone, Philippe Campiche et Isabelle Bouhet donnent justement un sens à l’indicible. Preuve à l’appui: ils racontent le massacre. Le meurtre en musique. Car les conteurs mélangent leurs mots aux notes des compositions de Maël Godinat. Dans ce spectacle, Philippe Campiche ouvre un volet très personnel de sa carrière: accompagné de Soledina Camesi à la harpe et d’Alexis Gfeller au piano, il empoigne pour la première fois la douleur à mains nues. Ensemble, avec Jacques Bouduban au violoncelle, les artistes se mêlent à l’horreur écrite par Charlotte Delbo. Le décors s’illumine alors et le beau vient faire de l’ombre au macabre. Exactement comme l’oiseau.

 

Tout savoir sur Philippe Campiche

 


Samedi 07 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

LES 7 GUEULES DU DRAGON

11h00

LES VOLUBILES (France)

Barbara Glet & anne-lise vouaux-massel
Théâtre du Pommier

45MIN

Public dès 5 ans

 

"Majesté! Moi! Je tuerai le dragon, et votre fille, je l’épouserai!" Les 7 Gueules du dragon, c’est le courage d’un jeune paysan, le désespoir d’un roi, la beauté d’une princesse et la perfidie d’un charbonnier. Mais c’est surtout une ode à l’aventure et à l’imagination que nous racontent Barbara Glet et Anne-Lise Vouaux-Massel à travers le chant, le théâtre, la marionnette et le conte. Le jeune aventurier viendra-t-il à bout du dragon à sept têtes pour les beaux yeux de la princesse?

 

LES VOLUBILES, Barbara Glet & anne-lise vouaux-massel, comédiennes & conteuses françaises

 

Barbara et Anne-Lise se rencontrent en octobre 2010. Toutes les deux rôdées à l’espace théâtral, elles se reconnaissent dans leur intérêt pour la gestuelle, les techniques du clown, la complexité de la voix. Ensemble, elles se lancent un défi: raconter des histoires dans des appartements. Les voilà au milieu des coussins, des couettes et des pantoufles. Le succès est tel, qu’elles finissent par être à l’étroit. Portes et fenêtres grandes ouvertes, Barbara et Anne-Lise se jettent dans la rue, sur les routes, au plus près des passants. Les deux artistes ont trouvé leur cocon: le contact avec la population.

 

AUx jobelins

 

Dans Les 7 Gueules du dragon, Barbara Glet et Anne-Lise Vouaux-Massel mettent au service des enfants toute leur dextérité professionnelle. Comme les deux artistes l’écrivent elles-mêmes, ce spectacle est "une forme cousue de plusieurs pratiques artistiques". Se mélangent alors le chant, la parole conteuse, la marionnette et un castelet. Chaque étape de l’histoire est traitée avec un outil différent afin d’épouser au mieux le moment narratif. Pourquoi? Mais pour multiplier les points de vue, pardi! Pour illustrer un peu plus toutes les facettes que le récit et la réalité possèdent en eux.

 

Tout savoir sur les Volubiles

 

 

disco’soupe contée

de 11h30 à 13h30

offerte par l’AED (Alternative étudiante durable)

place du coq-d’inde

pour tous

 

Le ventre creux d’avoir tant écouter? L’équipe de l’AED (Alternative Etudiante Durable) installe son chaudron, ses cageots de légumes et ses éplucheurs à la place du Coq d’Inde pour organiser sa célèbre Disco’Soupe. Le concept est aussi simple que celui de tendre l’oreille: chacun est invité à concocter la soupe du jour avec tous les légumes récupérés par l’association. Les biscornus, les diformes, ceux que les commerces n’ont pas pu vendre. L’association collecte les surplus et vous invite à sa table. En collaboration avec Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel, les artistes du festival viendront partager le repas avec vous et raconter leurs histoires dans la rue, à la portée de tous.

 

 

LE ROAD MOVIE DU TAUREAU BLEU

14h00

FRÉDÉRIC NAUD (France)

Théâtre de la Poudrière

1h10

public dès 8 ans

 

Partir à la quête de l’Océan, de l’Ouest et de ses promesses en minibus. Puis s’élever vers le Merveilleux sur une route tortueuse. Frédéric Naud attache la ceinture de ses héros pour un road trip rocambolesque qui interroge les limites de notre société face au handicap mental. Entre désespoir et dérision, Le Road movie du taureau bleu saupoudre l’univers d’une magie capable de déplacer des montagnes.

 

Frédéric Naud, Conteur français

 

Des yeux dans lesquels on perd pied, un timbre grave à la fois cave et foyer, un ancrage dans la terre, entre l’ombre et la lumière. Frédéric Naud interroge et c’est bien son intention. Mais il ne prend ni les armes, ni la rhétorique politique. Il détricote l’aberration de l’existence avec une poésie déconcertante. Au début des années nonante, le rêveur qu’est Frédéric Naud s’installe en Nouvelle-Calédonie. Il y rencontre les conteurs canaques, leurs histoires ancestrales, l’art de la parole profonde et simple. De retour en métropole, ses mains trépignent. Naissent alors des récits en accordéon, des bouts d’enfance, des étoffes de non-sens... des rêves un peu fous.

 

Aux jobelins

 

Frédéric Naud pose ses valises aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel avec, sous le bras, deux histoires pour enfants... mais pas seulement! Son regard devient azur lorsqu’il conte Le Road movie du taureau bleu. Une épopée à priori si tendre. Sauf que l’ombre n’est jamais très loin du rayonnement du conteur. Il y est question des normes sociales, du handicap mental, de la difficulté d’être "à côté". Avec Les Contes du potiron, le ton est tout aussi léger, mais c’est pour mieux se plonger dans la chair tendre des citrouilles et raconter, en dehors, des histoires du dedans.

 

Tout savoir sur Frédéric Naud

 

 

AU-DELÀ DU CONTE, QUEL ENGAGEMENT?

15h30

ANTHROPO’CAFÉ

queen kong café

(Case à Choc)

2h00

Public Adulte

entrée libre

 

Conter peut-il changer le monde? Comment participe-t-on à la société en tant que conteuse ou conteur? L’Anthropo’Café met les artistes du festival à table et les invite à partager leur engagement social et politique. À la suite de l’Anthropo’Café du 19 février sur l’engagement politique des artistes, venez profiter d’une discussion ouverte avec les conteurs du festival!

 

 

LE TREMPLIN

18h00

vanessa gressin (france), Loc Nguyen (suisse) et julien staudt (belgique)

Théâtre de la Poudrière

1h30

tout public

 

Ils n’ont pas pris leurs rollers ou leurs vélos, mais ils vont tout de même faire le grand saut! Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel offre un espace à trois conteurs européens en devenir pour présenter leurs travaux et leurs talents. Une heure et demie de contes frais à découvrir et à savourer.

 

 

quand je serais petite

20h30

L’audacieuse compagnie (france)

julie dufils

théâtre du pommier

1h00

public adulte

 

Un carrefour où les histoires se croisent et se confondent, où le conte se mélange au théâtre, au clown et au chant. Avec Quand je serais petite, Julie Dufils interroge les frontières, les traverse et les détruit dans un huis clos familial étouffant. Que faut-il raconter? Que faut-il taire ou ignorer? Où commence la monstruosité de l’Homme et, surtout, que dire d’elle? Un spectacle où le conte se disloque... et le reste aussi.

 

l’audacieuse compagnie, Julie dufils, conteuse française

 

Julie Dufils cultive un goût immodéré pour les tabous. Les grands, les petits, les explosifs, etc. Comme elle n’a pas pour habitude de faire les choses à moitié, c’est devant un public que l’artiste parle de ce que l’on tait. Ses contes dévoilent la poussière qu’il y a sous les tapis, ouvrent les portes des foyers, s’immiscent dans les travers de l’Homme. Le tout, avec une candeur enfantine. Ici réside le véritable talent de Julie Dufils: révéler l’imperfection humaine avec la justesse de l’innocence. Trimballée entre la France et la Belgique, la conteuse s’adapte à tous les lieux qui lui font une petite place. À priori angélique, Julie Dufils attire les regards car elle dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

 

aux jobelins

 

Quand je serais petite raconte justement ce qui ne se dit pas. Julie Dufils, avec sa robe et ses lèvres un peu trop rouges, interroge les pulsions humaines, les met en bouche et les recrache avec une simplicité déconcertante. Si le tableau qu’elle dépeint n’est pas tout à fait celui que nous connaissons, difficile de ne pas s’identifier à ce qu’elle décrit: l’humanité dans toute sa monstruosité.

 

 

Dimanche 08 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

LES CONTES DU POTIRON

9h30 & 11h15

FRÉDÉRIC NAUD (France)

Théâtre du Pommier

35MIN

public de 6 mois à 4 ans

 

Les livres ne sont pas les seuls à regorger d’histoires. Dans le jardin de monsieur Pouce, les citrouilles sont de véritables trésors d’imagination. On y trouve des animaux, des fées et même des dragons. Pour les découvrir, il suffit de plonger dans la chair dorée des potirons. Et d’écarquiller les yeux!

 

 

LE CLIN D’ŒIL DE LA BALEINE

14h00

CHRISTIAN PIERRON (France)

Théâtre de la Poudrière

1h00

Public dès 10 ans

 

Armé de son accordéon et de son élégance pince-sans-rire, Christian Pierron donne voix à toute une ribambelle d’animaux mais également aux hommes, créant le dialogue entre deux mondes a priori clos l’un à l’autre. Ce spectacle tout en légèreté mêle contes traditionnels et récits contemporains avec poésie et humour, se ponctue d’accordéon et se teinte de chants pour nous faire rencontrer des personnages des plus loufoques.

 

Christian Pierron, conteur français

 

Un long clown tendre caché derrière ses lunettes... et son accordéon. Christian Pierron porte l’incongru avec charme et c’est sans chichi qu’il monte sur scène pour conter ses histoires. Des récits loufoques qui prennent très vite un sens bien plus profond qu’il n’y paraît. Christian Pierron manie les mots, la relation au public et les notes de musique comme un virtuose. Véritable chef d’orchestre sous les projecteurs, il cultive cette maladresse clownesque qui lui va comme un gant. Normal! Le conteur portait un nez rouge il n’y a pas si longtemps...

 

aux jobelins

 

Un homard qui s’enflamme, l’océan qui se plie en quatre par amour, un capitaine "so british". Le Clin d’oeil de la baleine, c’est bien du Christian Pierron! Or si les dialogues flirtent avec l’absurde et adoptent un ton léger, la question que pose l’artiste est bien plus sérieuse. Elle met le doigt sur la relation entre l’Homme et l’animal et, plus généralement, sur notre rapport à la nature.

 

 

LE JOUR OÙ L’ESPOIR…

16h00

JIHAD DARWICHE (Liban)

Théâtre du Pommier

1h10

Public Adulte

 

Il y a deux ans, Jihad Darwiche nous emmenait dans un passé lointain avec ses Récits de Méditerranée et des Mille et Une Nuits. Cette année, il vient nous narrer des événements bien plus proches de nous. Le Jour où l’espoir… donne voix à des femmes particulières, celles de la place Tahrir, en Egypte. Le conteur nous transmet les espoirs, les joies et la force de ces femmes, entraînées dans le tourbillon de la révolution.

 

Jihad Darwiche, conteur libanais

 

Avec Jihad Darwiche, c’est tout le souffle du Proche-Orient qui vibre à nos oreilles. Une mélodie montagneuse aux effluves de cardamome, un accent doré où le conte n’est rien d’autre qu’une langue maternelle. D’abord journaliste puis professeur d’arabe en France, Jihad Darwiche se consacre à l’art de la parole dès 1984. Bercé par les histoires racontées par les femmes de son pays, sensibilisé à la puissance de la parole dans les situations de conflit, animé par le besoin de transmettre, Jihad Darwiche conte avec conviction. Une conviction qu’il va puiser dans le quotidien, la muse du poète, de l’écrivain, du conteur. 

 

aux jobelins

 

Le Printemps arabe a déchaîné les médias, surchargé les réseaux sociaux et souligné un peu plus la connexion effrénée qui nous lie désormais. Jihad Darwiche revient sur ces événements. Le Jour où l’espoir...s’invite sur la place Tahrir, en Egypte, haut lieu de la contestation, chaire politique par excellence. Les yeux du conteur, journaliste, professeur et enfant du Proche-Orient proposent un "arrêt sur image" bienvenu. À travers la voix de ces femmes entraînées dans le tourbillon de la révolution, Jihad Darwiche prend le temps de raconter de l’intérieur.

 

Tout savoir sur Jihad Darwiche

 

 

LE COSMORGASME

18h30

CATHERINE GAILLARD (Suisse)

Théâtre de la Poudrière

1h00

public adulte

 

Entre conte, récit fantastique et science-fiction, Catherine Gaillard clôture Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel avec trois histoires coquines et farfelues, concoctées par ses soins et ceux de Lamia Dorner. Le Cosmorgasme fait voler en éclats les bonnes mœurs, renverse les codes et se moque du politiquement correct. On y rencontre des princesses sans peur et des extraterrestres aux charmes troublants. Frissons garantis en cette journée de la Femme.